Lespritreveur

L'écriture pour se libérée

Tu es ma source de lumiere

Classé dans : Je t'aime — 31 décembre 2016 @ 17 h 51 min

bougie

 

T’sais toutes ces foies où je t’ai dis que tout aller bien. Que j’étais forte, battante et courageuse.
Ouais je sais, ça fait beaucoup de mensonges, tellement de mensonges qu’on arrête de les compter.
Mais je t’en pris pardonne moi, je sais pas ce qui m’a pris de te dire tout ça. J’pense que je voulais pas t’inquiéter. J’voulais pas te faire plonger dans mon monde noir, sans aucune source de lumières, sans aucune étoiles.
Je sais pas ce que je me suis dit en commençant a te parler, te raconter, combien a l’époque j’étais heureuse, joyeuse et combien j’aimais sourire.
Combien j’ai voyagé, espéré pour au final en arriver là.
Je sais pas ce qui ma pris de te dire tout ce que j’ai t’ai dit, sur mon passe, mon présent et mon futur.
je sais pas ce qui ma prit en te parlant de mes projets.
Et puis de toute maniéré tout ça c’est fini, c’est partit, c’est mort.
Comme l’ancienne moi. Elle est morte.
Ah tu le savais pas ? Bah désolée de te l’apprendre si sauvagement.
J’suis bancale, incapable de réfléchir, de te sortir une phrase jolie sans grossierté ou idée noir.
J’suis remplie de maux, tellement remplie de maux, que je deviens un maux a moi toute seule.
Pathétique non ? Ouais mais c’est la vie et c’est comme ça, j’y peux rien, j’ai rien demandé.
Puis j’me suis posée, j’ai réfléchi. A mes années passées, à mes différents, mes peines, mes raisons de sourire, et a toi.
Ouais, j’ai pensé a toi.
J’sais pas pourquoi, dans mon cerveau je voulais penser a tout sauf toi, même à la mélodie que formait mon rire j’aurai accepte.
Mais toi, c’était le pire des châtiment, puis t’es pas partit aussi vite que t’es arrivé, non t’es resté toute une nuit, toute une soirée puis chaques journées.
T’occupes toute mes pensées et bizarrement elles deviennent moins noir, moins grossière, plus jolie.
Et je la voit enfin cette source de lumière dans mon monde totalement et entièrement noir.
J’ai trouvé cette étoile.
Et cette étoile, c’est toi.
Je vais avancer et ne plus reculer.
Je vais construire et ne plus détruire.
Je vais être enfin heureuse .

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Prixcezam2017 |
Bre... |
Jpmldmm |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | feenidsia
| Littleboulette
| Masqueetplume